Voici le forum concernant notre classe de terminale littéraire (année 2015-2016)
 
AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 cours du 5/11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agathe



Messages : 3
Date d'inscription : 16/09/2015

MessageSujet: cours du 5/11   Mer 11 Nov - 12:51

Avec Hobbes et Stirner on va retrouver des conceptions qu'in peut avoir.

en résumé : Hobbes = tendance despotique
-> celui qui a le pouvoir, n'accepte pas de contradictions
-> basé sur la volonté d'un individu plus forte que la volonté de chaque individu dans la société

État / Société
paix _/ Volonté /_ guerre

au départ : thèse déterminiuste

Pour Stirner
?
Volonté ETAT <-------------> Volonté INDIVIDU quelle relation ? guerre
= volonté individuelle
La pire querre serait entre ces 2 volontés

L'Etat se pose en maître : plus puissant, armé
mais la puissance de l'Etat est virtuelle

puissance -> physique, mentale : emploie sauvage de la force
devoir : moralité

point de départ : la volonté c'est l'expression et la puissance

::::> rapport de force entre Etat et société

exemple :
Notre Dame des Landes
l'Etat a implanté un aéroport
problèmes (pour les habitants) : - le milieu naturel (ZAD)
-les agriculteurs, les terres
-> grand rapport de force entre l'Etat "j'ai décidé de faire cet aéroport" et la résistance civile "on n'en veut pas"

Pour Stirner, le rapport de force et e conflit existe au moins autant entre l'Etat et la société qu'entre les différents individus composants la société.
En effet, la volonté de l'Etat est l'expression de la puissance du ou des individus qui sont à sa tête. Elle s'oppose donc à la volonté individuelle de ceux qui résistent aux décisions ou ordres de l'Etat.
Ce qui est illégitime pour Stirner ce n'est pas que l'Etat use de sa puissance, c'est qu'il utilise cette puissance pour revendiquer un droit : le droit de donner des ordres moraux qui doivent être respectés par devoir (moral).
La seule manière que l'Etat ai trouvé de conservr son pouvoir sur les individus, c'est de leur faire croire à tous :
- leur volonté individuelle est mauvaise, déraisonnable et conflictuelle
-le principe d'égalité nécessite que perssone ne cherche à dépasser autrui, on appelle ça le nivellement vers le bas.
Même dans un régime démocratique il existe un rapport de force conflictuel entre l'expression de la volonté du peuple à un moment donné et l'expression de cette même volonté lorsque les circonstances (ou la vie) changent. Se soumettre à sa propre volonté passée c'est s'enfermer et nier sa propre liberté (Sartre).
L'anarchie prônée par Stirner reviendrait elle donc à l'état de guerre civile que craignait Hobbes ?
Dans la nature il n'y a jamais d'état mais toujours une hiérarchie naturelle basée sur la puissance d'un chef qui s'impose aux autres. Cette hiérarchie est stable tant que le leader n'est pas contesté.
Cette forme de société a-politique semble plus juste puisque chacun y est à la place que sa puissance l'autorise à avoir (cf. Darwinisme social).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
cours du 5/11
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les cours. Division B.
» IEJ cours et correction des épreuves
» Cours sur le Modèle Linéaire
» NON à la suppression du cours de Grec en CPGE scientifique !
» demande de cours de maths pour mpsi pour le nouveau programme 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Philo Terminale L du LGM :: Cours :: En classe-
Sauter vers: