Voici le forum concernant notre classe de terminale littéraire (année 2015-2016)
 
AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours du 14/10 sur société communauté, Première partie du chapitre sur autrui.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aymeric



Messages : 3
Date d'inscription : 17/09/2015

MessageSujet: Cours du 14/10 sur société communauté, Première partie du chapitre sur autrui.   Ven 16 Oct - 14:21

Fin de l'introduction sur la différence entre Société et Communauté.

Société:
Nous sommes des individus qui cherchons a rentrer en relation, parce que nous y avons intérêt.
La conception que l'individu est le fondement et que nous formons ensemble un groupe artificiel, pure création, pour les intérêts de chacun.
Gr= moyen ► intérêt/individu = But.
Si la société ne sert plus suffisamment mes intérêts, soit je proteste et manifeste, soit je m'en vais vers une autre société.
L’intérêt égoïste est le maître mot des personnes qui composent la société.
La prise en compte des individualités est + forte que le groupe qui est considéré comme une fiction théorique maintenue par la présence des individus. (individu = seule réalité, groupe = addition d'individus)
La relation a autrui dans la société est très proche du rejet, la crainte de la perte des intérêts est importante. Autrui est un rival (il sert aussi ses intérêts), un danger, naissance du rejet, utilisation de la société pour sa protection + épanouissement individuel.

Communauté:
L'individu, l'unité c'est le groupe, les personnes sont des parties qui composent le groupe. Le groupe est largement au-dessus des individus ►Les individus sont des moyens . Le but de l'individu est de servir le groupe ► Il est prêt a beaucoup de choses pour son groupe : jusqu'au sacrifice (cf temps de guerre et patriotisme)
La conscience est collective plus qu'individuelle.
ex : Secte de Rael (utilisation de la communauté pour servir les intérêts personnels d'un individu : très efficace!).
Communauté, est donc l'exact inverse de la société. Autrui est un membre de l'unité, les autres hors-communauté représentent l'ennemi, l'équivalent de l'autre individu dans un modèle sociétaire.
Mais à l'intérieur de la communauté, autrui est un frère  un ami , un semblable.
Lien de solidarité : indivision, force (solide!) de l'ensemble.
1Er communauté est la famille, ensuite le groupe local ( ex : communauté corse/ contre communauté des Français de métropole).

Mon concept d'autrui diffère en fonction du groupe auquel j'appartiens (exemple : groupe TL : société ou communauté?).
-> Société : car système d'échange / exemple : aide au travail, tout don mérité contre don ► je ne donne pas si je n'espère pas obtenir quelque chose en retour (système capitaliste/système social actuel).

Remarque : Le don en conception sociétaire est un échange déguisé : on attend toujours quelque chose en retour, au minimum un merci, de la reconnaissance, de la fierté, etc.

-> mais aussi Communauté : sentiment d'appartenance à un groupe/avec leur nom prédéfini, intimité/proximité entre les élèves & partage de beaucoup de choses. Vivre ensemble, qui n'enlève rien et qui donne un peu & qui nous amène à ne rien rendre en retour (temps, énergie, don de soi, discussion, idées), partage matériel. Notre conception de la TL se base sur les autres.

Autre exemple : CPGE MP*, plutôt sociétaires ou communautaires ?
Ils développent leur esprit de compétition, le principe de l'émulation, rapports inégaux. Rapports de rivalité positive, dans une conception sociétaire qui permet de donner de la valeur, le rapport entre les gens est biaisé.
Mais attention fort sentiment d'appartenance à un groupe, une "promotion". On galère ensemble, ça réunit!
+ usage de journées d'intégration, de bizutages. La peur est un instinct qui regroupe. Alain : « la faim est un instinct qui divise, la peur est un instinct qui regroupe ».
Réunion autour d'un sentiment de peur, de misère au sens de stress. La perception du stress est un formidable moyen de se lier à autrui. Plus il souffre, plus je souffre avec lui, si j'ai de l'empathie pour autrui.

Autre Exemple : UE et EU : communautés ou sociétés?
« one nation under god » devise des USA, Etat fédéral/communauté car union autour d'un principe "spirituel" originaire : le protestantisme qui fuit la persécution catholique en Europe.
UE : à l'origine CECA : « Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier » : société d'échange! Il n'y a pas de sentiment d'appartenance à un groupe qui dépasse les individus (ici les Etats membres) : mais uniquement une relation intéressées basée sur l'échange de biens : le commerce.
Remarque : le commerce est très efficace pour maintenir la paix entre les nations (cl Montesquieu, De l'esprit des Lois). Moins efficace pour assurer la paix entre les individus d'un Etat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cours du 14/10 sur société communauté, Première partie du chapitre sur autrui.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quatrième: premier chapitre sur la nouvelle: le premier cours (organisation)
» Les 3 joyaux du Bouddhisme
» HG cours première L ES S
» Les TCAP comment ça se passe?
» Loi des societes (chapitre 113) Chypre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Philo Terminale L du LGM :: Cours :: En classe-
Sauter vers: