Voici le forum concernant notre classe de terminale littéraire (année 2015-2016)
 
AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2ème PARTIE DE L'ANNEE : LA RELATION A AUTRUI, intro (09/10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NataliaFranco



Messages : 4
Date d'inscription : 07/09/2015

MessageSujet: 2ème PARTIE DE L'ANNEE : LA RELATION A AUTRUI, intro (09/10)   Mer 14 Oct - 9:30

2e COURS : LA RELATION A AUTRUI : ETAT ET SOCIETE, JUSTICE ET DROIT

INTRO : Qui est Autrui
hypothèse : -c'est l'autre, celui qui n'est pas moi . Attention : pas forcement Autrui ex : table, objet
                 
→ Autrui est un sujet

Sujet : à partir de qd est-ce que je considère un être vivant comme un sujet?
-réceptivité, réciprocité, re-connaissance : Conscience ?
+forme apparente+identité personnelle →conscience réflexive?

Plante= sujet ?
Remarque : réceptivité OK (plantes réagissent aux paroles agressives ou douces, aux attaques alimentaires, etc.)
Mais réciprocité? Dur...

Animal : sujet ou objet ? A partir de quand peut on savoir ?
Remarque : dépend plus du rapport qu'on entretient avec l'animal que de l'animal lui-même.

-domestique ? →assimilation, anthropomorphisation : c'est un ami, un confident, un membre de la famille : un Autrui! (PB : abus d'identification?)
-sauvage ? →étrangeté , peur = rejet
-d'élevage ? Rapport d'utilisation (consommation, travail, etc.)

animal considéré comme objet : utilisation
animal considéré comme sujet : familiarité

assimilation : recherche de Soi dans l'autre, projeter ce qui est en moi dans l'autre pour mieux l'accepter.

Ce que je cherche chez Autrui ce sont ses ressemblances avec moi→projection
→Autrui=autre moi


Les deux extrêmes d'Autrui :
1. l'étranger, peur : pas ou très peu de ressemblances. étrangeté donc pas de re-connaissance.
2.L'identification : moi ou presque moi : recherche de ressemblance, de points communs

Attention:
Peur = première forme de relation à Autrui, puisqu'on admet l'existence d'Autrui.
Si Autrui est trop différent, trop étranger, je ne le perçois même pas comme un Autrui, je l'ignore ou le traite comme un objet.
Ex du fantôme : il faut bien reconnaître qu'il y a un fantôme pour en avoir peur : il pourrait agir sur moi, car nous avons un point commun. Si le fantôme est cloîtré dans le domaine des esprits et moi des corps, aucun rapport possible, aucune peur non plus.
Attention : peur → tentation de l'élimination, car rejet des différences : il faut faire en sorte qu'Autrui n'existe plus dans son Altérité (assimilation), ou n'existe plus du tout.

A l'autre opposé de l'échelle de relation à Autrui : amour fusionnel.
L'amour primitivement = on aime ce qui chez l'autre nous ressemble, nous conforte. u peu comme un reflet de ce qu'on est, sentiment d'identité, de chez soi.
→tentative d'élimination, chez Autrui,de tout ce qui reste étranger, étrange = éliminer au max. l'étrangeté de l'autre pour que ce soit un autre « Moi ».

Résumé: Autrui est spontanément considéré de deux manières.
- à la fois celui qui n'est pas moi : comme étranger
&
-celui qu est un autre moi : celui qui est identique
Or, dans ces 2 extrêmes, Autrui n'existe plus : il faut donc nécessairement qu'il y ait un peu des deux dans chaque relation

(donc nous pouvons être en relation avec l'animal car ressemblances+différences)

Forme intermédiaire de relation à Autrui : Utilisation=reconnaissance qu'Autrui existe, qu'il me ressemble et que je peux l'utiliser; mais qu'il est étranger, ce qui me donne un prétexte pur l'utiliser.
Ex : controverse de Valliadolid (à propos de la prétendue humanité des indiens d'Amérique)
Si étranger : objet = pas de problèmes pour exploiter.

Respect = forme de reconnaissance, mais toujours à la base dans le cadre d'une utilisation rationnelle et économique, durable, de manière à pouvoir l'utiliser dans la durée.
Exemple : Respect de la planète terre, comme une ressource.
Exemple : l'ami qui sert à nous réconforter, à nous faire rire lorsqu'on est pas bien . Il sert, donc on l'entretient et le respecte pour cela.
Toute amitié est-elle intéressée?

L'amitié véritable : reconnaissance réciproque. Les 2 autrui se respectent car ils se reconnaissent. (reconnaissance égalitaire et équilibrée)
Attention l'amitié = encore une relation individuelle : je te reconnais toi comme mon ami, mais je te distingue de mes ennemis.

Amour, au sens spirituel = reconnaissance de la valeur intrinsèque de l'humain quelle que soit son identité, ses différences, ses qualités. cf Jésus Christ :"Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé" (et non pas comme je vous ai apprécié!)

Schéma à ce lien:
http://i21.servimg.com/u/f21/19/33/86/06/philo_12.png
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
2ème PARTIE DE L'ANNEE : LA RELATION A AUTRUI, intro (09/10)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Sapeur 2ème partie
» AVALLON - UNE ÉTAPE POUR NAPOLEON 1er (2ème Partie)
» Pour la 2ème année Collège seulement!
» Lecture plaisir 1AM
» le cours histoire des institutions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Philo Terminale L du LGM :: Cours :: En classe-
Sauter vers: