Voici le forum concernant notre classe de terminale littéraire (année 2015-2016)
 
AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours du Vendredi 11/09: l'existentialisme ou la pleine responsabilité du sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aymeric



Messages : 3
Date d'inscription : 17/09/2015

MessageSujet: Cours du Vendredi 11/09: l'existentialisme ou la pleine responsabilité du sujet   Jeu 17 Sep - 22:26

Cours du Vendredi 11/09 : II) L’existentialisme ou la pleine responsabilité du sujet.
Rappel de la thèse déterministe:
Si Liberté="libre-arbitre" ,( je suis capable d'initier une action par ma simple volonté") Alors Cette liberté la est une illusion qui provient de mon ignorance des causes qui me déterminent.

1re étape d'une authentique libération = prise de conscience de cette illusion.

2eme étape: étude des facteurs qui influencent ma volonté:
.Biologie
.psychologie
.sociologie
.linguistique
.anthropologie
.astrologie
.Karma?

La conscientisation des facteurs est une prise en compte , une libération par rapport a leurs influences.
La liberté véritable n'est pas une illusion mais un idéal.
(schéma )

Le déterministe n'est pas forcément fataliste mais peut facilement le devenir, si le sujet se sent écrasé par le poids des influences.
(schéma du vote inutile)

Texte de Sartre:

L’argument décisif utilisé par le bon sens contre la liberté consiste à nous rappeler notre impuissance. Loin que nous puissions modifier notre situation à notre gré, il semble que nous ne puissions pas nous changer nous mêmes. Je ne suis « libre » ni d’échapper au sort de ma classe, de ma nation, de ma famille, ni même d’édifier ma puissance ou ma fortune, ni de vaincre mes appétits les plus insignifiants ou mes habitudes. Je nais ouvrier, Français, hérédosyphilitique ou tuberculeux. L’histoire d’une vie, quelle qu’elle soit, est l’histoire d’un échec.

Sartre , L’être et le néant


critique cette position fataliste : "l'histoire de ma vie est un échec"
Celui qui dit : "Je nais ouvrier", pour lui cette naissance va déterminer son futur, c'est le fait de dire: "ce qui a été sera, je ne peux pas le changer"; même si n'est pas dans les gênes.
La question est "Pourquoi" ?
Quand on naît dans un contexte social spécifique, il est très difficile d'y échapper. Le fait de ne rien faire et de se plaindre nous rends mi-victime, mi-coupable.

En quoi moi sujet volontaire suis-je acteur au lieu de victime, c'est le principe de l’existentialisme.
Le fait de vouloir progresser dans la vie est déjà un idéal en soi. Le déterministe voit souvent la vie comme un échec car on est écrasé par le poids des déterminations.
Ce qui rends le plus ma liberté illusoire , c'est le poids de l’existence, la quantité de facteurs qu'il faudrait prendre en compte pour aboutir au plus petit claquement de doigts.
L'inertie psychologique est l’incapacité a modifier le moindre de ses penchants

"I am what I am":
.déresponsabilisation
.mauvaise foi

Comment définir la mauvaise foi? Contraire de la foi?

La foi est le fait de vouloir continuer à croire malgré la lucidité extrême et le doute sincère que l'on va réussir.
C'est presque une "actionn despespérée" comme dit Sartre, ou du moins une action qui ne compe pas sur l'espoir pour se motiver. (perspective stoicienne)
Paradoxe : si j'attend d'avoir de réels éléments qui me montrznt que je peux réussir pourn initier une action, je risque de ne jamais rien faire (cf vote inutiel, manifestations avortées, etc.)
mais si j'agis malgré ma conscience accrue de la difficulté, j'ai la "foi".

Mauvaise foi = cynisme de celui qui critique l'action "utopiste", au nom d'un réalisme froid.
= pas la peine d'agir, d'essayer de changer le monde ou de se changer...

citation d'Alain:" le pessimisme est d'humeur, l'optimisme de volonté".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cours du Vendredi 11/09: l'existentialisme ou la pleine responsabilité du sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Khoutba : sermon du vendredi en une autre langue...
» PLP externe LYON
» Maths - collège : quels sites pour préparer des cours ?
» Libertés fondamentales
» GEO 1ERE LES DYNAMIQUES DES PERIPHERIES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Philo Terminale L du LGM :: Cours :: En classe-
Sauter vers: